Calvitie - Chute de cheveux      
LA CALVITIE » La calvitie héréditaire
La calvitie héréditaire

photo La calvitie héréditaire Le rôle de l’hérédité dans la calvitie est confirmé. Ainsi elle peut provenir tant du coté maternel que paternel. Elle se transmet et s’accentue assez jeune donnant par conséquent et assez souvent la calvitie précoce. La survenue est donc prévisible et il est ainsi possible d’essayer de la contrer. Un sujet dont les deux parents sont atteints présente un risque à 92 %. S’il s’agit d’un parent et d’un grand parent, ses chances descendent à 85 %.

La prépondérance du rôle maternel est étonnante. Si la mère ou ses ascendants ont des antécédents d’alopécie, le facteur risque est multiplié par trois. À l’aide de traitement, cette calvitie héréditaire peut tout de même être diminuée, par des apports nutritifs et de vitamines spécifiques comme la vitamine B6, ou par certaines lotions comme le minoxidil. Le traitement doit s’effectuer dès les premiers signes avant-coureurs pour que leur effet soit durable et significatif.

La calvitie héréditaire est un peu une fatalité, mais des solutions et des recherches se poursuivent pour la diminuer. De nouvelles techniques et procédés voient le jour assez régulièrement. Dans certaines familles, au fil des générations, les sujets masculins surtout, acceptent plus facilement leur état de « chauve ». Tout est une question de psychologie et de bien-être. Pour les femmes, le combat contre l’alopécie héréditaire est plus compliqué puisqu’elle touche à leur féminité.



Copyright La Calvitie / Reproduction interdite sous peine de poursuites judiciaires. // En partenariat avec Cigarette / Diabète / Cigares / Stress